INFO NÉGO no.4 Contre-proposition CSQ

15 mai 2020

Proposition du gouvernement pour la négociation intersectorielle

Le gouvernement a fait, il y a quelque temps, une offre décevante aux Centrales syndicales.

Cette offre du gouvernement était d’ailleurs très similaire au dépôt patronal de décembre dernier.

(voir Info Négo No.3 sur notre site web: http://ssso.lacsq.org/2019/12/16/1399/)

Le gouvernement souhaitait discuter dans des comités interrondes pour négocier plus largement.

Notons la non invitation d’ailleurs du soutien scolaire dans la très grande majorité de ces comités selon l’offre du gouvernement. Exception faite sur le comtié interronde traitant de la prime d’attraction et rétention de 10% des ouvriers spécialisés où les discussions se poursuivraient pour tenter d’arriver à une entente pour maintenir cette prime de 10% pour la prochaine convention.

Le gouvernement souhaitait aussi discuter d’un arrimage du RREGOP (notre fonds de pension) avec le RRQ+ (nouveau régime de bonification des rentes du Québec) et en plus arrimer le RREGOP avec le RRPE qui est le régime de fonds de pension des employés cadres du secteur public. C’est sans compter toute sa volonté de revoir plusieurs dispositions au niveau du régime des invalidités ainsi que nous offrir des offres salariales avec des montants forfaitaires :

Salaires : 

-1 er avril 2020 1,75% + forfaitaire de 1000$ (ceux au dernier échelon)

-1 er avril 2021 1,75% + forfaitaire de 600$ pour toutes les personnes (selon le nombre d’heures)

-1 er avril 2022 1,5% pour les rangements 12 à 28 et 0,40$/heure pour les rangements 1 à 12 (moyenne de 1,85% en augmentation ou entre 1,55% et 2,1%)

Cette offre du gouvernement fut rejetée massivement par le dernier Conseil général de négociation (CGN) de la CSQ puisqu’elle ne correspondait pas à l’amélioration des conditions de travail et des enjeux salariaux de nos membres. De plus, elle ne correspondait pas à notre dépôt syndical intersectoriel initial.

Contre-proposition CSQ pour la négociation intersectorielle 

Notre centrale CSQ a proposé, suite à un autre CGN, une contre-offre au Conseil du Trésor (CT).

Vous pouvez consulter l’ensemble de cette contre-offre en cliquant sur Contre-offre CSQ

→ Résumé de la contre-offre salariale (CSQ)

« Notre revendication salariale, qui a été amendée, vient réaffirmer notre objectif de protéger le pouvoir d’achat de nos membres. Nous demandons une augmentation de 6 % sur trois ans avec un montant fixe plancher de 1,80 dollar l’heure ou 3 287 dollars par année. »

« Selon le salaire, la formule d’augmentation la plus avantageuse (pourcentage ou montant fixe) est appliquée. Ainsi, tous les salaires en deçà de 30 dollars l’heure ou 55 000 dollars par année bénéficient de l’augmentation fixe. Cette formule nous permet d’accorder une attention particulière aux revenus des bas salariés. »

Année

Augmentation

1er avril 2020 au 31 mars 2021

1,75 %

(ou 0,50 $/l’heure minimum)

1er avril 2021 au 31 mars 2022

2,05 %

(ou 0,60 $/l’heure minimum)

1er avril 2022 au 31 mars 2023

2,20 %

(ou 0,70 $/l’heure minimum)

 

La CSQ demeure en attente d’une réponse du Conseil du trésor (CT) face à cette contre-offre.

Mise à jour sur la négociation sectorielle

Nous sommes en attente d’une ouverture des négociations de la part de la partie patronale à la table sectorielle.

Tout indique que le Conseil du trésor (CT) attend de se positionner face à la contre-offre CSQ avant de se positionner au sectoriel.

Nous continuons à inviter l’ensemble des membres du SSSO à nous suivre sur notre page Facebook ainsi que sur ce site. Des mises à jour suivront concernant la négociation pour le renouvellement de notre convention collective.

 

Syndicalement,

L’équipe SSSO