Loi 105

11 décembre 2017

La décentralisation des pouvoirs vers les établissements scolaires, via la nouvelle loi 105, amène de nombreuses interrogations. Pour le personnel de soutien scolaire elle apporte de nombreuses questions face à l’augmentation de la précarisation, de la sous-traitance vers de nombreux organismes externes ainsi qu’une uniformisation de l’éducation publique au Québec. Le discours économique est de plus en plus à la mode dans le modèle de gestion de l’école québécoise. Cette nouvelle vision se base avant tout sur une optique de performance et non sur la qualité des services.

Nous invitons l’ensemble des membres du Syndicat du soutien scolaire de l’Outaouais à s’informer dans leur milieu respectif sur cette loi 105. Nous vous demandons de questionner vos directions, vos conseils d’établissement sur les répercussions potentielles de cette nouvelle loi. Quelle sera la place du soutien scolaire dans ces nouvelles décisions ?

 

« Le soutien scolaire est un incontournable en éducation »

 

Nous vous suggérons la lecture de ces articles CSQ

 

Attention à la sous-traitance

Une vision humaine de l’éducation